Learning

Alternance : plus d’un million d’apprentis en France, selon le ministère du Travail

Par Alban Garel | Le | Compétences

Fin février 2024, la France comptait 1 009 200 apprentis (+4,7 % en un an), selon les derniers statistiques sur l’alternance publiées par la Dares (ministère du Travail).

Formation : les indicateurs de l’alternance en France (février 2024) - © D.R.
Formation : les indicateurs de l’alternance en France (février 2024) - © D.R.

Les indicateurs de l’alternance

Entrées en contrats d’apprentissage des secteurs privé et public (cumul annuel) - © Dares
Entrées en contrats d’apprentissage des secteurs privé et public (cumul annuel) - © Dares

  • À fin février 2024, 44 300 contrats d’apprentissage ont débuté depuis le début de l’année, soit une augmentation de 13,3 % sur un an (+13,5 % pour les contrats du privé et +7,1 % pour ceux du public). Parmi ces contrats, 20 400 concernent une formation de l’enseignement secondaire et 23 900 concernent une formation de l’enseignement supérieur.

  • On comptait ainsi 1 009 200 personnes en contrat d’apprentissage, un effectif en hausse de 4,7 % par rapport à fin février 2023 (+1,7 % pour les formations de l’enseignement secondaire et +6,5 % pour les formations de l’enseignement supérieur).

  • Concernant les contrats de professionnalisation, 13 500 ont débuté entre le 1er janvier et le 29 février 2024, soit un niveau en baisse de 15,9 % par rapport à celui observé fin février 2023.
    • Le nombre de nouveaux contrats se réduit de 10,2 % pour les moins de 26 ans et de 19,6 % pour les 26 ans ou plus.
    • 91 300 personnes étaient en contrat de professionnalisation fin février 2024 en contrat de professionnalisation, un effectif en baisse de 9,3 % par rapport à fin février 2023.

Suppression de l’aide de 6.000 € pour l’embauche d’un salarié en contrat de professionnalisation

• L’aide exceptionnelle aux employeurs de salariés en contrat de professionnalisation de 6.000 € (versée pour la première année d’exécution du contrat) a été supprimée pour les contrats signés à compter du 01/05/2024.

• Cette aide s’adressait aux employeurs de salariés en contrat de professionnalisation de moins de 30 ans et visant :
- un diplôme ou un titre à finalité professionnelle équivalent au plus au niveau 7 du cadre national des certifications professionnelles ;
- un certificat de qualification professionnelle (CQP) ;
- un contrat de professionnalisation expérimental comportant de la Validation des acquis de l’expérience (VAE) conclu en application de l’article 11 de la loi n° 2022-1598 du 21/12/2022 portant mesures d’urgence relatives au fonctionnement du marché du travail en vue du plein emploi.

• L’aide à l’embauche d’apprentis n’est pour l’instant pas visée, malgré les tentatives de recentrage de cette prime, de la part de députés Renaissance, sur les petites entreprises et les apprentis les moins qualifiés, au cours du débat sur le PLF 2024.

Apprentissage : « Il faut réduire ou supprimer les aides aux grandes entreprises » (Muriel Pénicaud)

« Il faut réduire ou supprimer la prime à l’embauche des grandes entreprises  », a déclaré Muriel Pénicaud, l’ancienne ministre du Travail, aujourd’hui administratrice chez Galileo Global Education, sur France 2 dans l'émission Complément d’enquête dédiée à l’apprentissage, le 25 avril 2024.

Muriel Pénicaud avait mis en place ce dispositif d’aide exceptionnelle à l’embauche d’alternants en juillet 2020, afin d’augmenter le nombre d’apprentis dans un contexte de crise sanitaire. L’aide exceptionnelle aux employeurs de salariés en contrat de professionnalisation est, du reste, supprimée par un décret à paraître, pour les contrats signés depuis le 1er mai 2024.

Cette mesure n’est plus jugée pertinente au regard du plan d'économie du Gouvernement, selon l’ancienne ministre du Travail : « Il vaut mieux investir plus sur les formations des aides-soignants, des cuisiniers ou des boulangers qui sont toutes pénalisées aujourd’hui. »

La prime à l’embauche des apprentis s'élève actuellement à 6000 euros, quelle que soit la taille de l’entreprise et quel que soit le niveau de formation.

Concepts clés et définitions : #Plan de formation : définition et étapes de mise en place